1894 – Filles

Ecole privée de filles de Quintenas • Année 1894 • Collection famille Chaboud

Collection famille Chaboud – Cliquez sur la photo pour la voir en grand.

Cette photographie a été prise le 26 novembre 1894, dans la cour de l’école privée de filles tenue par les sœurs de Saint Joseph. Elle regroupe les élèves des 3ème et 4ème divisions (ayant entre 4 ans et 8 ans). Cette cour d’école existe toujours, il s’agit de celle de l’école Saint Joseph, rue des Écoles.

Sur la photographie on sait qu’il y a Mélanie Chaboud du village – Grande Rue, âgée de 5 ans.

Parmi les autres filles natives de Quintenas dont l’âge correspond à la photo, on devrait trouver :

Âgées de 4 ans : Joséphine Misery de Brun dite Josette, Marie Rey de Longetane (épouse Rioux), Marie Merle du village – Impasse des Oiseaux (épouse Fourneron)

Âgées de 5 ans : Marie Reine Augustine Bertrand de Lachaux (épouse Tardy), Julie Périol du Pontet (épouse Tracol), Marie Antonia Juillat des Pillats (épouse Fichot), Marie Joséphine Garonnat du village – Grand-Rue

Âgées de 6 ans : Marie Chirol du Marthouret (épouse Garonnat), Clémence Gagnaire du village – Place de l’Église (épouse Forie), Clémence Ducol du Marthouret (épouse Decorme), Marie Caillet de Brun (épouse Nicolas), Augusta Guigal du Pontet (épouse Grange), Magdeleine Emma Louise Valloy du village – Grand-Rue (épouse Sétier)

Âgées de 7 ans : Louise Marie Joséphine Balay des Rampeaux, Louise Grenouillat du village – rue de la Voûte (épouse Poinas), Joséphine Amélie Micoulet de Brézenaud (épouse Julien), Joséphine Périol du Pontet (épouse Grange)

Âgées de 8 ans : Louise Maisonneuve de Lhotoire (épouse Bouvet), Louise Marie Pauline Gagnaire du village – Place de l’Église (épouse Roudier), Louise Clémence Sauzéat de Coterue (épouse Crémilleux), Marie-Louise Descote de Seytenas, Félicie Pauline Brias du Marthouret

Vous pensez avoir reconnu quelqu’un ?
Merci de nous indiquer son nom et son emplacement (rang en partant du bas et position en partant de la gauche) via le commentaire ci-dessous.

Laisser un commentaire