Les moyens de communication

J-Annonay 1914-08-05-1

La presse

La presse nationale

Au début du XXème siècle, la presse française a le vent en poupe. Elle compte plus de 600 titres de quotidiens, dont 80 à 90 pour Paris entre 1881 et 1914.
En 1914, c’est la presse la plus lue au monde avec quatre quotidiens ayant un tirage supérieur à un million d’exemplaires.

Journaux nationaux les plus connus

Journaux nationaux les plus connus

Magazine « Echo de la mode » de 1880 à 1972

Magazine « Echo de la mode » de 1880 à 1972

Magazine hebdomadaire publié de 1843 à 1944

Magazine hebdomadaire publié de 1843 à 1944

Un peu d’histoire

1789 instaure la liberté de la presse. Les feuilles éclosent en nombre (Le Père Duchesne, L’Ami du Peuple…) avant d’être à nouveau réprimées. Le combat contre la censure agite tout le XIXe siècle qui s’achève par un « âge d’or de la presse » à la faveur de la Loi sur la liberté de la presse de 1881.

En 1914, le correspondant de guerre du Matin, Albert Londres, dénonce dans ses reportages la propagande pendant la Première Guerre mondiale et popularise l’expression «bourrage de crâne».

 

La presse régionale

 

Le courrier

Moyen de communication le plus ancien, au début du XXe siècle il est encore très utilisé, notamment par les soldats.

Le télégraphe

A cette époque, le télégramme est le moyen le plus rapide pour communiquer. Les installations téléphoniques sont quasiment inexistantes dans nos campagnes.

C’est un télégramme qui donna l’ordre de mobilisation aux préfets de chaque département le 1er août 1914 et celui de l’armistice en 1918. Ceux-ci devaient relayer l’information aux sous-préfets et aux maires de chaque commune.

Télégramme envoyé aux Préfets, 1er août 1914

Télégramme envoyé aux Préfets
1er août 1914

Télégramme envoyé dans les mairies le 11 novembre 1918

Télégramme envoyé dans les mairies le 11 novembre 1918

Délibération du conseil munici-pal, suite à la demande du fac-teur des télégrammes qui de-mande une augmentation de salaire.

Délibération du conseil municipal, suite à la demande du facteur des télégrammes qui demande une augmentation de salaire.

Télégraphe_1844Un peu d’histoire

Au XIXe siècle, c’est le développement de l’électricité qui va permettre à Samuel Morse d’inventer un nouveau système qui remplacera partout dans le monde celui de Chappe.

Il a idée de fabriquer un télégraphe électrique en utilisant un code simple. En 1838, il met au point le fameux code Morse  fait de traits et de points séparés par des espaces. Le premier télégramme est envoyé en 1844, le système s’impose alors dans le monde entier.

Le téléphone

L’utilisation du téléphone est récente. Les personnes qui possèdent une ligne téléphonique sont très rares.

Nous ne connaissons pas le nombre de Quintenassiens possédant un téléphone, mis à part le bureau des Postes & Télégraphes.

En 1908 : seulement 182 abonnés au téléphone en France.

 

Téléphone de 1910

Téléphone de 1910

Un peu d’histoire

Les premiers appareils téléphoniques comportaient deux éléments séparés, l’un pour parler, l’autre pour écouter.

  • Mars 1880: les premiers essais de téléphone sont réalisés en France et dès 1881 les abonnés sont reliés au réseau par la Société Générale des Téléphones.
  • 1884 : les premières lignes interurbaines sont installées en France.
  • 16 juillet 1889 : une loi nationalise le téléphone en France en le réunissant aux Postes et Télégraphes.

 

 

 

Téléphone de 1910

Téléphone de 1910

Les appels demandaient l’intervention de trois ou quatre opératrices chargées de connecter les lignes.

Les appels demandaient l’intervention de trois ou quatre opératrices chargées de connecter les lignes.

Demande de téléphone par un habitant - Délibération du conseil municipal en 1911.

Demande de téléphone par un habitant – Délibération du conseil municipal en 1911.

Le téléphone dans les tranchées

Les moyens de téléphonie s’imposent au cours du conflit afin d’assurer les liaisons entre les régiments et les postes de commandement (PC) divisionnaires. La dotation est d’environ 20 téléphones par régiment.

Poste standard de téléphonie de tranchée

Poste standard de téléphonie de tranchée

Le téléphone de campagne comporte un MICRO, un ou plusieurs ECOUTEURS, une SONNERIE, une BATTERIE d'alimentation

Le téléphone de campagne comporte un MICRO, un ou plusieurs ECOUTEURS, une SONNERIE, une BATTERIE d’alimentation

 Le pigeon voyageur dans la guerre

Avec l’apparition progressive des moyens radios et l’utilisation accrue de l’aviation dans des rôles de reconnaissance, on aurait pu croire que l’utilisation du pigeon voyageur, en tant que messager, serait rapidement dépassée.

Mais, dès 1915, l’emploi des pigeons voyageurs s’amplifia sous l’impulsion des colombophiles civils. Les pigeons furent transportés depuis Paris vers la ligne de front par ces amateurs bénévoles et ramenèrent des renseignements sur la progression allemande.

Soldats transportant leur colombier sur le dos

Soldats transportant leur colombier sur le dos

 

La radio

Un des premiers postes de radio grand public

Un des premiers postes de radio grand public

La radio telle que nous la connaissons aujourd’hui n’existait pas. Les premiers échanges radio en morse remontent au début du XXe siècle et les premières émissions de radio aux années 1920.
Jusque dans les années 1950, avant que le terme « Electronique » n’ait été utilisé, toutes les technologies liées aux ondes électromagnétiques portaient le nom de T.S.F. (Télégraphie Sans Fil).

 

 

 

Un peu d’histoire

L’existence des ondes radio fut testée en 1888 par le physicien allemand Heinrich Hertz. L’italien Guglielmo Marconi fut le premier en 1896, à réaliser une transmission radio sur une longue distance. En 1901, il réussit à faire passer un message en morse par delà l’océan Atlantique.

 

tour-effeilLa Tour Eiffel sauvée par la TSF

Jugée comme un vestige encombrant de l’exposition universelle de 1889, elle a vu sa destruction différée, faute de crédits suffisants. Elle s’élançait au milieu d’un terrain vague. Le nombre de visiteurs ne garantissait plus sa rentabilité financière. Le capitaine Ferrié soutenu par son fondateur Gustave Eiffel obtient l’autorisation d’y installer un laboratoire d’essais sur les ondes radio.

 

 

 

Les débuts de la radio dans les tranchées

Les premières émissions de radiotélégraphie intéressent peu le grand public. Il s’agit de transmissions en Morse, d’informations horaires et météorologiques destinées principalement à la marine marchande et d’informations réservées à la navigation (positionnement des bateaux, radio-balises…) De même, les informations codées à usage militaire restent sans intérêt pour le citoyen moyen.

Le détecteur à galène était le seul moyen permettant d’extraire de l’enchevêtrement des ondes le précieux signal morse et plus tard la parole lointaine.

La réception Radio se fait avec un Poste à galène

La réception Radio se fait avec un Poste à galène

Soldats dans les tranchées avec un poste radio - Source « les voyageurs du temps »

Soldats dans les tranchées avec un poste radio

 

La photographie

Au début du XXe siècle, la première période de la photographie s’achève. Les appareils sont encore lourds. Ce n’est qu’en 1884 que le support verre est remplacé par un film flexible. Cette pellicule, plus solide et plus souple que le ruban papier, a permis la fabrication du Kinétographe en 1891 par Thomas Edison, inventeur du cinéma et de l’enregistrement du son.

Il marque le développement de la photographie commerciale et favorise l’accroissement des photographes amateurs.

 

 

La photographie militaire

Le port et l’usage de l’appareil photographique sont réglementés dès 1914 dans la zone des armées et il est officiellement impossible de s’improviser photographe sans autorisation.

Pourtant lorsqu’en 1915, il est question de créer une section photographique de l’armée (SPA), la composition de l’équipe  sera réservée au départ à des photographes professionnels. Rapidement, l’équipe évolue et la SPA s’y implique et s’y impose de plus en plus en exigeant notamment que les photographes soient tous militaires.

Source « les voyageurs du temps »

Source « les voyageurs du temps »

Matériel dont dispose l’armée

Matériel dont dispose l’armée

 

Le cinéma

Le cinéma naît à la fin du XIXème siècle. En 1895, ce sont bien les Frères Lumière qui ont inventé le Cinématographe mais ils étaient le dernier maillon d’une longue chaîne de découvertes. Pour la première fois, un film  devient visible par toute une assemblée.

La publicité

 

Source : L’Illustration 1913-1914 – Collection Alex Bertrand