Les matières enseignées

XIXe siècle

Les livres scolaires mentionnés aux Archives Départementales de l’Ardèche nous donnent des indications sur le contenu de l’enseignement à l’école communale de Quintenas : Bible, conduite chrétienne, grammaire de David.

En 1840 on trouve la liste des élèves et les enseignements propres à chaque division : lecture et écriture pour les plus petits, auxquelles s’ajoutent progressivement grammaire, arithmétique et éléments de géographie et d’histoire.

XXe siècle

Les diplômes délivrés aux élèves des écoles de Quintenas à la charnière du XXe siècle montrent les différents enseignements prodigués aux enfants : lecture, écriture, langue française, calcul et système métrique, histoire et géographie de la France, instruction morale (et religieuse), dessin, et couture pour les filles.

L’enseignement agricole à l’école primaire vise, pour les filles, à donner aux enfants un véritable apprentissage de la vie domestique à la campagne : couture, lessive, tenue régulière des comptes, soins à donner à la laiterie et à la basse-cour, objets à la fois de leçons et d’exercices pratiques. Pour les garçons, les études primaires agricoles commencent au Cours élémentaire avec les premières leçons dans le jardin de l’école.  Au Cours moyen les lectures, les leçons de choses et les promenades apportent les notions indispensables sur les principales espèces de sols, les engrais, les travaux et les instruments usuels de culture. Ensuite le Cours supérieur aborde des notions plus méthodiques sur les travaux agricoles, les outils aratoires, le drainage ; sur les engrais naturels et artificiels, les semailles et les récoltes ; sur les animaux domestiques  ; sur la comptabilité agricole ; sur l’horticulture avec les principaux procédés de multiplication des végétaux les plus utiles de la région ; sur l’arboriculture avec les techniques de greffe les plus importantes.

Quelques panneaux que l’on trouvait dans les classes pendant cette période